18 octobre 2016

La résolution Générale

 

R

éuni à Gravelines dans le cadre du XVIIème Congrès de la FNEC FP-FO (10 au 14 octobre 2016), le XIIème Congrès du SNUDI-FO se félicite que le Congrès fédéral, réunissant 900 délégués, constitue un nouveau pas qualitatif dans le développement de la fédération, de ses syndicats de base et de ses syndicats nationaux.

Le XIIème Congrès du SNUDI-FO inscrit ses mandats dans les orientations fixées clairement par le Congrès confédéral de Tours et par le Congrès fédéral : indépendance syndicale, construction du rapport de force pour faire aboutir les revendications, dans l'action commune à chaque fois que c'est possible, continuité avec la Confédération du combat engagé pour l’abrogation de la loi Travail, pour la défense de toutes les garanties collectives, inscrites dans le Code du Travail ou dans le statut de fonctionnaire d’Etat contre l’inversion de la hiérarchie des normes.

Le XIIème Congrès du SNUDI-FO partage ainsi intégralement l'appréciation portée par le préambule de la résolution générale du Congrès fédéral:

« Le 17ème Congrès de la FNEC FP-FO réuni du 10 au 14 octobre à Gravelines réaffirme son attachement au syndicalisme ouvrier, fédéré et confédéré, libre et indépendant, fondé sur la charte d’Amiens.

L’indépendance syndicale vis-à-vis de toute structure ou influence extérieure, de tout parti politique, est le gage de la défense des droits et intérêts matériels et moraux des salariés.

C’est pourquoi la FNEC FP-FO appuie sans réserve la position d’indépendance de la cgt-FO, réaffirmée par le mandat du congrès de Tours en 2015 et qui a joué un rôle déterminant dans la réalisation de l’action commune pour le retrait et l’abrogation de la loi Travail.

Si le congrès condamne les pressions exercées par les pouvoirs publics, au nom du dialogue social, pour intégrer les organisations syndicales, force est de constater que ces velléités corporatistes ont échoué à faire refluer la formidable résistance des salariés avec leurs organisations syndicales et à transformer celles-ci en rouages institutionnels de cogestion.

Le congrès se félicite de la mobilisation interprofessionnelle réalisée pour le retrait du projet de loi Travail, puis pour l’abrogation de ce texte arbitrairement imposé par l’utilisation du 49-3. S’exprimant dans la grève et les manifestations, l’action commune FO, CGT, rejoints par la FSU et Solidaires et les organisations de jeunes, a brisé le carcan du syndicalisme rassemblé, qui ne vise qu’à enfermer les travailleurs dans un cadre qui exclut la revendication indépendante. Faire cause commune avec la CFDT et l’UNSA, qui collaborent à tous les plans contre la classe ouvrière et ses acquis, c’est préparer la défaite.

A l’inverse, l’action commune contre la loi Travail s’est forgée sur une base claire et sans équivoque. Elle constitue une force pour les salariés et un point d’appui majeur pour la poursuite de l’action syndicale et la défense de nos revendications générales et particulières.

Pour la FNEC FP-FO, comme pour sa confédération, il n’est pas question de tourner la page des revendications, que ce soit au nom de l’état d’urgence ou de l'approche d'échéances électorales, pour lesquelles FO ne donnera aucune consigne de vote.

Cette résolution revendicative s’inscrit donc dans la continuité du combat engagé pour l’abrogation de la loi Travail. Le congrès de la FNEC FP-FO réaffirme avec sa confédération : FO n’acceptera jamais l’inversion de la hiérarchie des normes.

Le congrès s’oppose à toutes les mesures conduisant à la remise en cause des garanties collectives, qu’elles soient inscrites dans le Code du Travail ou dans le statut de fonctionnaire d’Etat »...

R_SOLUTION_G_N_RALE

Posté par celchop à 17:18 - Permalien [#]
Tags :

17 octobre 2016

Communiqué concernant le Congrès de la FNEC FP FO

Le 17ème congrès de la FNEC-FP FO s'est réuni du 10 au 14 octobre 2016 à Gravelines (Nord).

Les congrès et conseils nationaux de ses syndicats nationaux et sections fédérales se sont
déroulés dans le cadre du congrès fédéral.


960 délégués étaient présents, représentant 430 syndicats de base de tous les secteurs,
l’Education nationale, l’enseignement supérieur et la recherche, les CROUS, l’AFPA, le
ministère de la culture, le ministère de la Jeunesse et des Sports et les personnels de
l’enseignement privé. Les délégués ont enregistré la progression de la fédération et de ses
syndicats : plus d’adhérents, plus d’implantation, plus de sièges dans les CT, les CAP et les CHSCT,
donc plus de poids pour faire valoir le cahier de revendications.
Les 960 délégués ont adopté le rapport d'activité, élaboré les résolutions d'orientation et
renouvelé les instances fédérales. Ils ont fait leur le positionnement de Jean Claude Mailly et de
la confédération : « ni au premier tour, ni au second tour des élections présidentielles et
législatives, quel que soit le cas de figure nous sommes un syndicat pas un parti, indépendants
nous sommes, indépendants nous resterons ».
Au centre des débats, le congrès de la FNEC FP-FO a confirmé sa parfaite adéquation avec les
orientations et initiatives de la confédération Force Ouvrière contre la loi Travail. En agissant
pour la clarté de la revendication, retrait et abrogation de la loi Travail, la confédération Force
Ouvrière a permis que se réalise l’action commune ouvrant la voie à une formidable
mobilisation.
Exiger l’abrogation de la loi Travail, c’est refuser la destruction des garanties collectives, c’est
défendre les statuts et les conventions collectives.
Toutes les orientations de la FNEC FP-FO définies et confirmées à ce congrès s’inscrivent en
appui à ce comportement d’indépendance.
Les délégués ont confirmé et précisé les revendications de la fédération contre la loi de
refondation, la réforme des rythmes scolaires et celle du collège, contre la réforme territoriale
et la marche vers les agences régionales d’éducation en lieu et place de l’école publique
républicaine. La réforme territoriale c’est aussi la régionalisation de la formation
professionnelle initiale et continue, la casse des lycées professionnels et le démantèlement
de l’AFPA.
Ils ont aussi exprimé leur total soutien aux positions de la FGF-FO qui a refusé de valider le
protocole PPCR qui est tout à la fois une mystification sur les rémunérations et prépare la
suppression de la notation pour les personnels enseignants qui se verraient imposer une
évaluation arbitraire.
« Jamais, nous n’accepterons l’inversion de la hiérarchie des normes qui signifie tout à la fois la
destruction des conventions collectives et du statut général de la fonction publique » a déclaré
Jean Claude Mailly, secrétaire général de la cgt-FO dans son allocution devant le congrès le 14
octobre.
Hubert Raguin a été réélu à l'unanimité secrétaire général et a conclu le congrès : « En avant
pour les revendications, la fédération est en état de marche, ce que nous demandent les
personnels c’est d’agir en toute indépendance pour les revendications ! »
Gravelines, le 17 octobre 2016

Posté par celchop à 21:13 - Permalien [#]
Tags :
16 octobre 2016

Syndiquez-vous en 2017!

Nouveau_bulletin_syndicalisation_2016_2017

 

ADHESION AU SNUDI- FORCE OUVRIERE !

Nom : ……………………………………………………………                             Prénom…………………………………………………………………..

Adresse personnelle : …………………………………………………………………………………………………………………………….

Téléphone : …………………………………………….. E-mail : ……………………………………………………………………………………………………

Ecole de rattachement : ………………………………………………………………………………………………………………….

Echelon actuel : ……………………… Corps (PE, instituteur, HAC)…………………………………………………Quotité de service : ………………………………         Le montant de ma cotisation : …………………………………..Date : ……………………………………….         Signature :

Comment régler ?

-          Soit par chèque : 1 à  5 chèques datés de janvier 2017 à l’ordre du SNUDI FO 29que vous envoyez en même temps, et qui seront encaissés tous les 2 mois à partir de janvier

-          Soit par prélèvements automatiques qui se  feront début février, début mai, début août et début novembre.

   *****************

-          L’Union Départementale FO du Finistère a mis au point un service de prélèvement automatique.

-          Ce mode de paiement peut être interrompu à tout moment. L’UD FO s’engage à rembourser tout prélèvement effectué après dénonciation de l’adhérent.                                                                                                                       Le Bureau de l’UD

****************

           MANDAT DE PRELEVEMENT SEPA

 

En signant ce formulaire de mandat, j’autorise l’UD FO à envoyer des instructions à ma banque pour débiter mon compte et ma banque à débiter mon compte conformément aux instructions de l’UD FO.

Je bénéficie du droit d’être remboursé par ma banque selon les conditions décrites dans la convention que j’ai passée avec elle. Une demande de remboursement doit être présentée dans les 8 semaines suivant la date de débit de mon compte pour un prélèvement autorisé.

Vos droits concernant le présent mandat sont expliqués dans un document que vous pouvez obtenir auprès de votre banque.

Type de paiement : Récurrent, tous les trimestres.

Un échéancier me sera adressé une fois par an, par l’UD FO.

 

Référence unique du Mandat :                                ………………………………….

 

La référence unique du mandat me sera confirmée avant le 1er prélèvement. Le délai de pré-notification pourra être inférieur à 14 jours calendaires pour une adhésion en cours de trimestre. La signature du mandat vaut acceptation par le débiteur de ce délai.

 

     N° I.C.S.              Identifiant Créancier SEPA        FR80ZZZ423527

 

NOM, PRENOM, ET ADRESSE DU DÉBITEUR :

 

             NOM DU CREANCIER :

 

 

 

U.D. FORCE OUVRIÈRE

5 rue de l’Observatoire

29200 BREST

           

-            

COMPTE A DÉBITER :                                              

Numéro d’identification international du compte bancaire-IBAN

 

 

/_/_/_/_/  /_/_/_/_/  /_/_/_/_/  /_/_/_/_/  /_/_/_/_/  /_/_/_/_/  /_/_/_/

Code international d’identification de votre banque-BIC

/_/_/_/_/_/_/_/_/_/_/_/

 

 

-            

 

Merci de nous renvoyer cet imprimé en y joignant OBLIGATOIREMENT un relevé d’identité bancaire (RIB).

-          A :  ................................    Le : /_/_/  /_/_/  /_/_/_/_/                    SIGNATURE (obligatoire) :                                                                                

 

Cotisations syndicales pour l’année  2016/2017 :

Professeurs des écoles classe normale

Echelons

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

Adjoint, Spéc ASH, IMF

112

120

126

133

138

148

156

165

177

191

202

Directeur 2-4 cl.

118

129

135

136

146

154

163

173

183

197

210

Directeur 5-9 cl.

122

133

138

144

150

157

167

177

187

201

214

Directeur 10 cl. Et +

126

136

140

146

154

161

169

181

191

204

216

 

Professeurs des écoles hors classe

Echelons

1

2

3

4

5

6

7

Adjoint, Spéc. ASH, IMF

156

173

185

197

212

225

238

Directeur 2-4 cl.

163

181

193

204

218

232

247

Directeur 5-9 cl.

167

185

197

208

222

236

251

Directeur 10 cl. Et +

169

187

199

212

225

240

253

 

Instituteurs

Echelons

8

9

10

11

Adjoint, Spéc. ASH, IMF

135

140

148

161

Directeur 2-4 cl.

140

148

156

167

Directeur 5-9 cl.

144

152

159

173

Directeur 10 cl. Et +

148

154

161

177

 

Temps partiel : au prorata

Retraité(e) : 100€

EVS/ AVS/ en dispo/ étudiant(e) / stagiaire : 35€

Rappel : Chaque cotisation syndicale ouvre droit à un crédit d’impôts égal à 66.66% du montant de la cotisation.

Posté par celchop à 18:43 - Permalien [#]
Tags :
14 octobre 2016

Congrès de la Fnec FP FO à Graveline du 10 au 14 octobre 2016

29647971924_0fb6d5cb3a_k

 

Notre congrès se termine tout à l'heure avec l'intervntion de Jean-Claude Mailly.

Les orientations du syndicat ont été définies.

Posté par celchop à 10:14 - Permalien [#]
Tags :
12 octobre 2016

Syndicalisation et protection juridique

protection juridique et syndicalisation

Posté par celchop à 18:14 - Permalien [#]
Tags : ,